J’ai beaucoup attendu pour sortir ce livre de ma PAL, et j’ai bien fait ! Il fallait que les conditions soient parfaites : journées hivernales interminables, sombres et glaciales pour me blottir au chaud sous un plaid avec un thé afin de me mettre dans l’ambiance de cette lecture bien glauque.

Quelle histoire terrifiante !

J’ai dévoré ce troisième opus de la série consacrée aux deux flics Virginie Sevran et Pierre Biolet. Après « Des poignards dans les sourires » puis « Requiem pour un diamant » j’ai eu beaucoup de plaisir à retrouver ce binôme parfait d’enquêteurs. 

Dans cet ouvrage, ils sont chargés de mener les investigations sur un dossier macabre extrêmement perturbant : un homme a découvert des corps d’enfants emmurés dans la maison qu’il vient d’acquérir avec sa femme, et dans laquelle il réalise des travaux avant la naissance de leur petit dernier.

Qui sont ces enfants ? Que cachaient les anciens propriétaires – aujourd’hui décédés – de cette vieille bâtisse ?

Même si courir après le passé ne mène nulle part, remonter le temps permet d’emboiter les pièces du puzzle et ainsi de comprendre bien des choses. En revanche, cette quête de vérité ne sera pas sans conséquence…

J’ai trouvé ce troisième roman très réussi, tant sur l’intrigue que sur la construction. Dès les premiers chapitres, on sent bien que les protagonistes ne sont pas tous très nets, ni blancs comme neige, mais il est impossible de deviner qui cache quoi. 

Le suspense est présent tout le long, la pression augmente au fur et à mesure que les masques tombent, et là on se dit : « non mais c’est impossible ! »

Je ne vous dirai rien en ce qui concerne le dénouement, mais, mais, MAIS POURQUOI Cécile Cabanac est-elle aussi cruelle avec ses personnages et ses lecteurs ? 

Eh bien, pour nous faire kiffer évidemment !  Croyez-moi, elle a parfaitement atteint son but, car j’ai adoré ma lecture. 

Amateurs de romans policiers, ne passez surtout pas à côté. 

Il n’est pas indispensable de lire les précédents pour apprécier pleinement celui-ci, en revanche je trouve que cela permet de s’attacher davantage aux personnages et de comprendre le lien qui les unis.

Cet ouvrage sera disponible en format poche chez Pocket dès le 9 mars, alors foncez !

Quant à moi, j’attends le prochain roman de Cécile Cabanac à paraître en avril prochain avec beaucoup impatience. 

La petite ritournelle de l'horreur
  • Cabanac, Cécile (Author)

📚 Résumé : 

Derrière les murs se cachent les plus sombres des secrets…

Un appel au cœur de la nuit. Des gyrophares qui tournoient dans l’obscurité. Une vieille bâtisse à l’abandon. Quand la commandant Virginie Sevran arrive sur les lieux, les techniciens de l’identité judiciaire sont déjà à l’œuvre à l’intérieur. Ils font face à l’insoutenable. À la noirceur de l’âme humaine. Au cadavre d’une gamine dissimulé derrière une cloison que le nouveau propriétaire tentait d’abattre.

Là, au milieu de la campagne francilienne, le silence est oppressant. L’angoisse monte. Et, bientôt, les murs confient deux autres corps aux policiers. Deux autres enfants… Rapidement, la sidération laisse place à une enquête éprouvante. Certainement la plus sordide de toutes celles auxquelles la commandant et son binôme, Pierre Biolet, ont été confrontés durant leurs carrières. Une seule certitude, personne ne ressortira indemne de cette affaire…

Dernière mise à jour le 2024-06-19 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

Pin It on Pinterest

Share This