Susan Cooper, écrivaine célèbre mais légèrement sur le déclin, enchaîne les romans à succès, est invitée à de nombreux salons, rafle d’innombrables prix, et a un emploi du temps de ministre. Elle est presque blasée de cette vie parfaite et millimétrée, jusqu’au jour où la réalité la rattrape avec un scénario digne de ses propres romans.

Une jeune femme, Nora, la contacte via Instagram après avoir tué un homme qui voulait la violer. Perdue quant à la conduite à tenir, elle demande à Susan de l’aider, se rappelant avoir lu un livre de l’autrice dont l’intrigue ressemblait à sa situation actuelle. 

Rapidement, le lecteur est plongé dans une série d’événements inattendus et rocambolesques, mêlant brillamment suspense et humour.

Quelle personnalité, cette Susan ! Elle m’a immédiatement plu et j’ai adoré la suivre dans cette aventure incroyable. L’histoire est vive, bien rythmée, et offre une lecture délicieuse qui m’a faite sourire à plusieurs reprises. 

C’est un roman divertissant avec des personnages savoureux, tous, même les secondaires, qui sont aussi cocasses que les situations du récit. 

Sous une apparente légèreté, typique de cet auteur, se cache une véritable critique du monde de l’édition : écrivains à succès, salons, remises de prix, éditeurs, et tous les acteurs de la chaîne promotionnelle du livre sont passés au crible avec beaucoup d’humour.

Lire Stéphane Carlier, c’est l’assurance de passer un bon moment avec une histoire toujours originale et surprenante. Il réussit à se renouveler à chaque fois, évitant le piège du déjà-vu. 

Ce roman policier, qui n’en est pas vraiment un, et cette histoire un peu folle, sont parfaits pour les vacances. Foncez, vous ne serez pas déçus !

📚 Résumé :

Susan Cooper, romancière britannique établie à Paris, écrit des polars lus dans le monde entier. Alors qu’elle s’apprête à se rendre au Salon du livre de Monaco, une jeune femme qu’elle ne connaît pas la contacte via Instagram et lui annonce qu’elle a tué un homme quelques heures plus tôt. Que répondre à cet étrange message ? D’ailleurs, faut-il y répondre ? Le plus sage serait sans doute de l’ignorer. Mais, c’est bien connu, les écrivains sont par nature des gens curieux…

Dernière mise à jour le 2024-07-13 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

Pin It on Pinterest

Share This