Mon avis sur La nuit de l’ogre de Patrick Bauwen

J’ai découvert Patrick Bauwen il y a plusieurs années, grâce au collectif des Auteurs de la Ligue de l’imaginaire.
J’avais alors lu L’oeil de Caine et j’avais adoré.

La nuit de l’Ogre est le deuxième volume d’une trilogie.
J’ai lu le premier tome « Le jour du Chien » à sa sortie en 2017.
C’est donc un peu loin et il y a eu beaucoup de livres depuis. Heureusement j’ai pu compter sur un petit résumé de ma copine Instagram pour me rafraichir la mémoire.

J’ai retrouvé avec plaisir le Docteur Kovak, ce personnage attachant et tourmenté, qui nous entraîne dans une enquête trépidante.

Vous l’aurez compris, j’adore le style et la plume de l’auteur.

Le récit est fluide tout en étant rythmé, c’est extrêmement bien construit et les évènements s’enchainent avec facilité. Les personnages sont charismatiques, les gentils comme les méchants, et ils ne nous laissent pas indifférents.
Un pointe d’humour, suspens, rebondissements, frissons, un peu malsain et malaisant par moment, bref impossible de lâcher ce livre avant de connaitre le dénouement.

Et quelle fin ! Heureusement, j’avais le troisième volume L’heure du diable sous la main.

Synopsis de La Nuit de l’ogre

Chris Kovak, médecin urgentiste aussi sombre que séduisant, prend en stop une jeune femme blessée qui fuit au premier feu en abandonnant son sac.
Celui-ci contient du sang et une tête humaine dans un bocal. Dans le même temps, son ancienne compagne le lieutenant Audrey Valenti enquête sur une agression atroce. Ils font tout pour s’éviter mais leurs chemins vont se croiser.

Dernière mise à jour le 2021-03-20 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

Pin It on Pinterest

Share This