Mon avis sur « L’heure du diable »

Whaou, quel final !

Dans ce dernier volume de la trilogie Evangile, le docteur Chris Kovak, plus que jamais dépressif et tourmenté se démène pour retrouver le Diable, mais surtout, on apprend enfin l’identité du Chien, le méchant récurrent de la trilogie.

Même si chaque volume a sa propre histoire, je trouve que lire la trilogie dans l’ordre apporte un plus à l’évolution des personnages.

J’ai aimé entrer dans leur tête, ressentir leurs émotions et avoir de l’empathie pour eux.

Le scénario peut sembler un peu tiré par les cheveux par moment, mais on s’attache tellement aux personnages que ça passe crème.

Patrick Bauwen joue avec le lecteur.
Il nous tient en haleine du début à la fin. On élabore moult scénarios, mais on tombe toujours à coté !

J’ai avalé les pages sans m’en rendre compte. Je voulais vite savoir la fin, puis j’ai volontairement ralenti un peu pour savourer.

Refermer la dernière page de ce livre, c’est un peu comme dire au revoir à des amis avec qui on a passé un excellent moment. Il y a un petit vide, un manque, mais qu’est ce que c’était bon !

Pour ceux qui découvre cet auteur, je vous invite à lire l’Oeil de Caine, pour lequel j’ai eu un véritable coup de cœur il y a quelques années.

Quant à moi, j’attends le prochain 😉

Dernière mise à jour le 2021-03-20 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

Pin It on Pinterest

Share This