« Il ne faut pas partir à la recherche de ce que l’on n’est pas certain de vouloir trouver »

Encore un roman sur les secrets de famille et la quête du passé…

Certes, néanmoins  celui-ci se démarque par sa construction et la sensation de malaise qui perdure une fois la lecture achevée.

Au décès de son père avec qui elle avait peu de relations, Yana trouve un album photos. À l’intérieur, des clichés de sa mère enfant, pris par son grand-père. Elle est intriguée par la tristesse qui émane de la fillette photographiée dans un train, puis sur un quai de gare, celui de la ville de Malma. 

Qui était sa mère disparue du jour au lendemain ? 

Yana s’interroge sur les raisons de ce silence alors qu’elles entretenaient une relation fusionnelle. Persuadée qu’elle trouvera les réponses dans le passé, elle suit le voyage en train que sa mère a fait, petite fille, puis adulte, pour tenter de reconstituer les événements, de trouver les détails qui lui auraient échappé jusqu’à présent.

C’est dans le troisième voyage que Yana s’imprègne les événements des deux trajets précédents et ombre les contours d’un récit qui s’étend sur des décennies.

« Le rectangle sur le papier brillant est une loupe sur le passé, Yana plonge par le trouve ver jusqu’en 1976 et durant quelques secondes, elle voit la scène en images animées, ne quitte plus des yeux le père et sa fille » 

L’auteur dissèque la psychologie des personnages de manière méticuleuse.

Tour à tour, nous suivons les principaux protagonistes du roman. Chacun nous livre ses émotions, ses doutes et nous entraine avec lui dans le train qui relie Stockholm à la ville de Malma à des époques différentes. Cette destination semble être le terminus de leur histoire, là où tout s’imbrique et prend forme, là où le passé donne sens au  présent.

J’ai eu l’impression de voyager avec eux, passagère spectatrice de leur existence chaotique, témoin d’un sentiment de solitude, d’isolement et d’incompréhension. Leur peur de l’abandon est touchante, presque communicative. 

J’ai bien aimé ma lecture malgré quelques longueurs et la lenteur du récit.

Il m’a fallu un bon tiers du roman pour entrer dans l’histoire, situer correctement chaque personnage dont l’histoire est retracée sous forme de flash-black, puis imaginer l’impact de leurs agissements.

Un roman que conseille aux amateurs de secrets enfouis. En revanche, ne vous attendez pas à quelque chose de trépidant et addictif.

Prochain arrêt
  • Schulman, Alex (Author)

📚 Résumé :

Un père divorcé et sa jeune fille, un couple en crise, une femme hantée par une énigme insondable : cinq passagers apparemment étrangers les uns aux autres, une même destination, Malma. Tandis que le paysage de la Suède défile par la fenêtre du train, souvenirs enfouis et images affluent, comme autant d’éléments de la quête qui les lie intimement et qui semble prendre sa source dans de vieilles photos dont l’un d’eux a hérité. Mais que vont-ils chercher dans cette petite localité perdue au milieu de nulle part ?

Avec la sensibilité singulière qui a fait le succès de son précédent roman, Les Survivants, Alex Schulman entraîne le lecteur dans un voyage au cœur d’un mystère, reconstituant le puzzle de vies déchirées, interrogeant la mémoire familiale et le poids des secrets.

Dernière mise à jour le 2024-06-19 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

Pin It on Pinterest

Share This