Livre lu dans le cadre du Prix des Lecteurs Livre de Poche, et je n’ai pas du tout accroché. Pour moi, ce livre n’a pas du tout sa place dans cette sélection. Il n’a rien d’un roman policier, d’un thriller ou même d’un roman noir.

L’histoire :

Oyana, est partie faire sa vie au Canada.

Exilée de force pour un passé terroriste qu’elle a plus subi que choisi, elle a quitté le pays Basque il y a 23 ans. 

23 ans de mensonges qu’elle n’assume plus. Elle vient d’apprendre que l’ETA a cessé d’exister et décide de retourner sur sa terre natale. Pour quoi faire au juste ? 

Mon avis :

Je suis complètement passée à côté de ce récit.

Oyana m’a profondément agacée. Elle est indécise, insatisfaite et égocentrique. 

Elle veut partir, mais ne trouve pas le courage de rompre avec son mari, à qui elle joue la comédie depuis 23 ans. Alors elle lui écrit une lettre. Non, plutôt une tartine. Dans un premier temps pour lui révéler sa véritable histoire, mais très vite on comprend que ce n’est qu’un prétexte. En fait elle ne l’aime plus. Une fois partie, elle regrette. Son mari lui manque. Bref, elle ne sait pas ce qu’elle veut… Elle ne se préoccupe pas des autres. Ni de Xavier son mari, ni de ses parents qu’elle a abandonnés tout aussi lâchement il y a 23 ans.

L’histoire aurait pu me plaire, mais la forme ne m’a pas convenu.

Je n’ai pas aimé ce personnage qui a fui son passé et qui fuit maintenant son présent.

Quant à la fin, cerise sur le gâteau : une fin ouverte ! Je déteste ça.

J’ai vu de nombreux retours positifs sur ce livre, alors ne vous fiez pas à mon unique avis. La plume est très agréable à lire et le sujet peu banal. Je ne peux que vous encourager à vous faire votre propre idée. 

Oyana
  • Plamondon, Éric (Author)

Dernière mise à jour le 2021-03-20 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

Pin It on Pinterest

Share This