Si j’ai volontairement choisi de vous parler de ce roman presque trois mois après ma lecture, c’est pour l’unique raison que dès sa sortie, on l’a vu énormément passer sur les réseaux. Parfois c’est contre-productif et coupe l’envie aux lecteurs de découvrir un ouvrage (c’est ce que ça me fait en général). 

Et là, vraiment, ça serait dommage de passer à coté de celui-ci.

Enfouis, modelés, inoculés, nos souvenirs sont-ils bien réels ou le fruit d’une faille dans notre subconscient, d’une protection cérébrale ? Comment démêler le vrai du faux ? Cet ouvrage interroge et fait douter de notre propre vécu.

Vaste sujet que celui de la mémoire, mais contrairement à d’autres ouvrages, l’autrice n’a pas choisi la facilité en optant pour une approche à rebours où le personnage principal ne souffre pas d’amnésie. Certes, c’est un peu le fourbi dans sa tête, mais tous les morceaux du puzzle sont bien là. C’est brillamment construit, de telle manière que le lecteur se fait balader jusqu’à l’épilogue. C’est là, à la toute fin que j’ai écarquillé les yeux grand comme des soucoupes et que je me suis dit : M…. alors !

Outre la plume captivante de Chrystel Duchamp, cet ouvrage s’appuie sur un travail de documentation pointu et fort intéressant. Chrystel nous livre ses sources, nous explique bien des choses à travers ce roman, comme l’impartialité nécessaire à un travail pertinent pour les enquêteurs/profilers, afin de faire la lumière en explorant les abysses de la mémoire.

Elle y aborde également le thème de la différence, mais aussi celui de l’acceptation de soi.

J’ai aimé, que dis-je j’ai adoré ce roman à la construction diabolique, à la mécanique implacable, à l’enquête pointilleuse, aux personnages travaillés et au sujet inquiétant.

Cette autrice ne me déçois jamais. Elle sait prendre des risques pour se renouveler, me surprendre et m’embarquer dans chacune de ses histoires plus tordues les unes que les autres, mais toujours teintées d’une touche artistique très plaisante.   

📚 Résumé :

Delphine, 22 ans, est étudiante à Lyon. Issue d’une famille bourgeoise, elle tente de s’affranchir de son éducation stricte en écumant bars et boîtes de nuit.

Au cours d’une soirée, elle suit une mystérieuse brune jusqu’à sa voiture…

Quand Delphine se réveille dans un lieu inconnu, elle est menottée à un radiateur. Bientôt rejointe par une autre prisonnière, qu’elle connaît. L’une des deux ne survivra pas à l’horreur.

L’enquête confiée à la Crim n’avance pas assez vite aux yeux de l’opinion. Sous pression, le capitaine Romain Mandier accepte l’aide d’un profiler et d’une psychotraumatologue.

Choquée, la rescapée se souvient d’un homme en noir, mais sa mémoire est un champ de ruines. Peut-on seulement se fier à ses souvenirs ? Exhumer d’eux le détail qui mènera au coupable ?

Dernière mise à jour le 2024-05-18 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

Pin It on Pinterest

Share This