Coup de ♥️

Découverte de Franck Bouysse pour moi avec ce roman de la rentrée littéraire.

J’ai vu passer de nombreuses critiques élogieuses sur ses précédents ouvrages et c’est donc par choix que j’ai décidé de faire connaissance avec l’auteur au travers d’un récit vierge de tout avis.

Dès les première pages, le charme a opéré. La beauté du style, la grâce des mots, la puissance des images, l’impression d’être transportée dans cette histoire obscure et mystérieuse. 

Harry, romancier en panne d’inspiration, achète sur un coup de tête une ferme à l’écart d’un village perdu. C’est l’hiver. La neige et le silence recouvrent tout. Les conditions semblent idéales pour se remettre au travail. Mais Harry se sent vite épié, en proie à un malaise devant les événements étranges qui se produisent.

Et si l’inspiration n’était qu’une manière d’accueillir les fantômes ?

Un suspense métaphysique somptueusement orchestré où les fatalités familiales rencontrent les chimères d’un grand écrivain.

« Ce qui peut exister, c’est la rencontre fortuite d’un écrivain et d’un lecteur, et ce n’est pas le livre seulement qui permet ce miracle, c’est l’oubli de celui qui l’a écrit et de celui qui le lit »

C’est vraiment ce qu’il s’est passé. Comme ensorcelée, j’ai été totalement happée par cette histoire.

Si le scénario n’a rien à voir, l’atmosphère m’a immédiatement fait penser au film de Georges Lautner « la maison assassinée ».

Des non-dits, une vieille bâtisse presque vivante qui abrite des secrets, des superstitions, des silences, une ambiance énigmatique, un village austère et ses habitants, c’est dans ce décors froid et spartiate que Franck Bouysse plante son intrigue. 

« Cale sait que lorsqu’on vit longtemps au même endroit, on laisse une empreinte qui peut prendre forme, qu’il y a le vivant physique et le vivant de l’esprit, que l’un survit à l’autre. »

Son personnage cherche à retrouver l’inspiration pour écrire un nouveau roman. Mais pas n’importe quel roman. Un roman puissant, avec des personnages qui l’habitent, lui parlent, une histoire qui le transporte et le fait vibrer. C’est exactement ce qu’est « l’homme peuplé ». 

J’aime à imaginer que c’est également le processus d’écriture de l’auteur. Qu’il a besoin de sentir ses personnages vivants et qu’il les laisse prendre le contrôle de sa plume, écrire leur propre histoire afin d’entrer en communion avec le lecteur.

« En plus de parler, peut-être que la maison écrit, que toutes les scarifications valent symboles, qu’ainsi elle raconte l’histoire, comme les rides sur un visage. »

Une histoire d’ombres qui nous hantent, de fantômes qui nous habitent, des traces indélébiles qu’ils laissent dans nos vie, mais aussi des élans qu’ils nous donnent, de la force dont ils nous nourrissent.

Franck Bouysse, magicien des mots, nous offre un petit bijou littéraire sombre et poétique à la fois. 

Je suis TOTALEMENT conquise !

L'Homme peuplé
  • Bouysse, Franck (Author)

Dernière mise à jour le 2022-11-27 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

Pin It on Pinterest

Share This