Dans ce premier roman, Virginie Armano articule son récit autour de François, un adolescent en quête de repères. À 16 ans, il se retrouve pris au piège d’une existence morne et sans perspectives. Ses résultats scolaires décevants déclenchent la colère de son père, tandis que sa mère l’entraîne malgré lui dans le monde de la coiffure, sans grande conviction ni enthousiasme de sa part. C’est dans ce contexte de désorientation que François rencontre Gabriel, un personnage charismatique qui va rapidement exercer sur lui une fascination troublante. Gabriel, de prime abord séduisant, cache pourtant derrière son sourire envoûtant une personnalité manipulatrice. Il sait comment attirer la confiance de François et exploiter son don de « coupeur de feu » pour servir ses propres intérêts.

L’écriture fluide de l’autrice nous plonge au cœur de cette relation toxique. Les doutes de François quant à la nature de son lien avec Gabriel sont palpables, tout comme la tension qui monte au fil des pages.

Les questionnements sur l’emprise, la domination et le pouvoir s’entrelacent dans cette histoire où les choix de François le mènent progressivement vers une prise de conscience déchirante.

Bien que le récit comporte quelques passages peu crédibles et des personnages parfois stéréotypés, il aborde néanmoins des thématiques profondes comme l’emprise, qui est un sujet fréquemment d’actualité à l’adolescence, période de vulnérabilité face aux influences extérieures.

J’ai apprécié la mise en lumière des luttes intérieures et des conséquences dévastatrices engendrées par les relations toxiques. Je me suis facilement laissée emporter par ma lecture, curieuse et même impatiente de savoir comment cette histoire allait se terminer. C’est un premier roman prometteur qui sait captiver et interroger son lecteur.

📚 Résumé :

François a seize ans. Ni courageux ni endurant, sans ambition ni vocation, il flotte dans la vie, observe ce qui lui arrive et les gens qui l’entourent avec distance, légèreté et drôlerie.Sur décision de son père, lassé de son peu d’entrain pour les études, François devient apprenti coiffeur dans un salon pour dames. Il y compte les heures, dans un état semi-végétatif. Jusqu’à l’arrivée de Gabriel. Charismatique, ambitieux et instinctif, le jeune homme attire et hypnotise. François a enfin trouvé son modèle, son frère, son héros. Mais peut-on à ce point idolâtrer sans risquer de se perdre ?

Les Mains au feu, un roman initiatique sur la domination, dissimulée sous la douceur de lamitié, et sur les choix qui nous façonnent.

Dernière mise à jour le 2024-05-17 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

Pin It on Pinterest

Share This