Je suis tombée dans le piège. Lorsque j’ai reçu ce livre, je l’ai ouvert juste pour lire 2-3 pages, et sans m’en rendre compte je me suis retrouvée à la moitié.

🍁 Synopsis :
Dans un luxueux chalet à l’écart d’une station de ski chic, une riche famille est bloquée par des chutes de neiges anormales, dues au dérèglement climatique. L’insouciance fait long feu. Aux premiers rationnements – d’eau, de nourriture, d’électricité – succède la faim, la vraie. Sans compter la promiscuité, les problèmes d’hygiène, le froid. Ce qu’il reste de civilisation est touché à l’os. Le vernis craque, les masques tombent, révélant la véritable nature de chacun. L’instinct de survie fait place à la sauvagerie. Quand le huis clos prendra fin, le feu aura retrouvé sa vocation originelle, et les fourrures d’apparat leur simple rôle de peaux de bêtes. Comme à l’aube de l’humanité. Une humanité à réinventer.

🍁 Mon avis :
J’ai ADORÉ ce livre.
C’est une horrible histoire, mais j’ai tellement ri !
Les personnages sont si décalés de la réalité (la mienne en tout cas) que ça en est comique. Les répliques sont pleines d’humour et c’est très imagé, si bien que j’avais l’impression d’assister à une pièce de théâtre.
Lorsque les personnages réalisent au fur et à mesure qu’ils sont coincés dans ce chalet pour un bon moment, l’ambiance se tend et les masques tombent. Cette satire de l’homme civilisé met l’accent sur la nature humaine dans toute sa splendeur.
Cependant, derrière le côté théâtral et humoristique, le sujet est sérieux. Le thème de l’écologie est ici abordé de manière peu conventionnelle, et ce livre nous invite à une véritable réflexion.
Que se passera-t-il lorsque nous aurons terminé de gaspiller les ressources de notre planète, à l’image de cette famille dans son luxueux chalet ?
Retournerons-nous «à l’aube de l’humanité» ?
Car on peut avoir le plus gros des comptes bancaires, si la nature décide de se rebeller et de nous couper les vivres, on se retrouvera comme cette famille huppée, sans ressources, et nos billets de banque n’auront pas d’autre utilité que de remplacer le papier toilette.

Une pépite.
Un livre à l’humour noir, un livre à lire, à savourer et à méditer. Tout ce que j’aime.

Une pépite.
Un livre à l’humour noir, un livre à lire, à savourer et à méditer. Tout ce que j’aime.


Les désossés
  • 192 Pages - 10/09/2020 (Publication Date) - Editions Anne Carrière (Publisher)

Dernière mise à jour le 2021-03-20 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

Pin It on Pinterest

Share This