Coup de ♥️

Encore une petite pépite signée Claire Favan

En tant que grande fan de cette autrice, je me rue chaque année sur sa dernière parution qui passe en priorité dans ma PAL, sans même lire le résumé.

De nulle part, son petit dernier sorti aujourd’hui est un pur régal.

La plume de Claire Favan est fidèle à elle-même, addictive, fluide et très agréable à lire. Au fil de ses romans, je  constate un engagement plus présent sur des sujets de fond. C’est ici au travers d’une fiction inspirée de sa propre histoire familiale que l’autrice a choisi de pointer du doigt les injustices et les tragédies des enfants placés et pris en charge par l’assistance publique.

Antoine et Raphael, sont jumeaux monozygotes abandonnés dès leur naissance mais adoptés séparément. Une catastrophe familiale condamne Antoine a rester sous tutelle de l’ASE, tandis que son frère grandit dans une famille extrêmement aisée, mais également sous l’emprise d’un père à forte personnalité.

Identiques uniquement physiquement, ils évoluent aux antipodes l’un de l’autre en ignorant tous deux l’existence de leur double, jusqu’au jour où….

Je ne veux pas vous en dire davantage pour préserver le suspense de cette histoire. Si à une centaine de pages du récit j’ai vu une partie du scénario se dessiner, c’était uniquement la partie émergée de l’iceberg que l’autrice met sciemment en avant, pour mieux tromper son lecteur.

Au delà de l’intrigue, parfaitement construite et d’un dénouement qui m’a laissée sur le cul, j’ai été très captivée par les investigations policières.

On sait rapidement (du moins on se doute) qui est coupable, mais tout l’enjeu réside dans le fait de le démontrer pour les policiers, ou de s’en sortir pour le suspect.

Un thriller psychologique, machiavélique dont on se délecte, qui interpelle sur la réalité des choses et les conséquences des différents modes d’éducation. Empathie, révolte et injustice sont les sentiments provoqués par ce récit. 

On ne nait pas tous égaux ni avec le même capital chance. 

Un hommage poignant aux enfants de l’ASE qui gardent espoir et tentent de s’en sortir malgré tout.

Foncez !

Lu en LC avec ma copine Noémi du club de lecture Le Quartier Noir car nous y mettons l’autrice à l’honneur tout ce mois d’octobre (rencontre en visio et lectures communes sont prévues)

📚 Résumé :

Chatou. Fin des années  1990. Deux nouveau-nés sont trouvés et confiés à l’Assistance publique. Des jumeaux que l’existence va vite se charger de séparer.

Trappes. 2020. Ballotté de foyers sordides en familles d’accueil, Antoine, dit «  Tony  », s’est construit tant bien que mal avec l’idée que la vie est un combat. Il lutte pour mener de front études de droit et petits boulots, et qui sait  : dépasser sa condition. 

Alors que tout ce qu’il réussit à faire est d’accumuler les dettes, se présente un beau jour à sa porte un certain Raphaël. Raf, c’est son frère, sa copie conforme et son exact contraire, un héritier qui a les codes et la confiance qui va avec. Raf a un plan qui peut changer le destin de son frère. Passé la surprise de la première rencontre, Tony hésite à qualifier la visite de providentielle. Car il n’oublie pas  : l’échec est inscrit en lui depuis son premier cri. Mais il reste l’espoir. Cet espoir qui engendre le supplice.

Dernière mise à jour le 2022-11-27 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

Pin It on Pinterest

Share This