Annabelle est le premier opus d’une trilogie. Ayant reçu le second (Francesca) à lire dans le cadre du Prix des Lecteurs Livre de Poche, j’ai décidé de lire Annabelle avant.

Nous sommes dans un polar nordique, mais pas comme on a l’habitude d’en lire. Ici, pas de paysages de rêve, ni d’étendues glacées. Nous sommes à Gullspang, une petite bourgade rurale au fin fond de la Suède. Dans ce bled paumé, les habitants vivent grâce à l’unique usine de contreplaqué. Ceux qui n’y travaillent pas sont au chômage. La plupart sont alcooliques et les enfants sont livrés à eux mêmes. Ils grandissent seuls, organisent des fêtes débridées sur le modèle de leurs parents, n’ont aucun but, aucun espoir de vie meilleure, mais espèrent tous partir un jour de cet endroit. Alors, quand Annabelle disparait mystérieusement un soir en pleine fête, chacun y va de sa théorie. A-t-elle été enlevée ? Assassinée ? A-t-elle réussi à s’enfuir ? C’est ce que Charlie Lager va devoir comprendre en revenant dans la petite ville de son enfance. Aujourd’hui inspectrice à la brigade criminelle de Stockholm, Charlie traine déjà un passé qui la ronge. De retour à Gullspang, les fantômes vont refaire surface et la rattraper.

J’ai adoré l’ambiance de ce roman. C’est vraiment glauque et étouffant. Les habitants sont englués dans une spirale sombre et n’ont aucune issue, aucune perspective d’avenir.

Charlie est mystérieuse et complexe. Un peu borderline mais, surtout, extrêmement sensible et attachante, elle tente de ne pas perdre pied en se confrontant à son passé.

Le parallèle entre le présent et le passé dévoile progressivement les liens qui imbriquent les différents personnages. Tous sont étranges et cachent des secrets qui les rendent suspect à un moment ou à un autre.

Evidemment, comme c’est un polar nordique, le rythme n’est pas des plus violents. En revanche, je l’ai trouvé très addictif, car un chapitre en appelle un autre jusqu’au dénouement qui, lui non plus, ne m’a pas déçu.

En ce qui me concerne, c’est une belle découverte.

Annabelle
  • Bengtsdotter, Lina (Author)

Résumé :

La détective Charlie Lager est contrainte par ses supérieurs de retourner à Gullspång, la petite ville où elle s’était juré de ne jamais remettre les pieds pour enquêter sur la disparition d’une jeune fille de 17 ans, Annabelle que la police locale n’a pu retrouver. Alors que ses recherches progressent, Charlie est confrontée à un passé traumatisant, vieux de 20 ans. La jeune femme, que sa brillante ascension dans la police suédoise a conduite à résoudre des enquêtes particulièrement complexes, se retrouve démunie et vulnérable face aux démons de sa propre enfance ; car Charlie aussi a de sombres secrets. Lina Bengsdotter, en écrivant ce thriller plein de suspense, montre le poids des relations sociales dans de petites communautés où les rumeurs se répandent rapidement, où personne ne peut échapper à son passé. Le personnage complexe et intense de Charlie n’est pas sans rappeler celui de Stella Gibson dans la série The Fall.

Dernière mise à jour le 2021-03-20 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

Pin It on Pinterest

Share This