Voici une lecture que je qualifierais d’expérience littéraire.

Ce livre ne ressemble à rien de ce que j’ai pu lire.

Si j’ai aimé ? A vrai dire, je n’en sais rien, mais je ne suis pas prête de l’oublier.

Résumé :

Rutherford Write est un auteur à succès, maintes années de labeur ont fait de lui l’un des maîtres contemporains. Le zèle, les sorties sans relâche constituent son quotidien jusqu’au jour où frappe le syndrome de la page blanche. Avec sa femme, Lola, ils décident de séjourner dans le Maine. Un havre de paix propice pour y retrouver l’inspiration. Enfin, ça, c’est ce que croyait Rutherford ! Mais une mystérieuse brume semble engloutir le monde et répandre son atmosphère oppressante.

Quelque chose patiente, prêt à surgir. Une Ombre mystérieuse tend à faire apparaître de multiples peurs. Une réalité à la frontière de la fiction. L’écrivain se lance alors à corps perdu dans la recherche de la vérité. Face à ses propres ténèbres, aucun récit ne peut le sauver !

Mon avis :

C’est une lecture déroutante et complètement atypique, mais aussi très complexe, qui demande de la concentration pour ne pas s’égarer définitivement.

Je souligne la prise de risque de ce jeune auteur de 24 ans qui ose un ouvrage qui ne plaira clairement pas à tout le monde. 

C’est audacieux de sa part, car le lecteur doit accepter de se perdre, de ne plus avoir de repère de temporalité, de ne plus savoir où se situe l’action, ni même qui est le narrateur.

C’est complètement déstabilisant, mais l’auteur réussit ce tour de force de toujours nous rattraper in extremis, alors qu’on se sent autant perdu que le personnage principal devant sa machine à écrire.

Il y a du non conformisme dans ce livre, et ça, ça m’a plu, même si je ne me suis pas sentie très à l’aise dans cette lecture. J’aurais apprécié un récit moins déstructuré et plus fluide.

Fan de Stephen King et de Hitchcock, vous aimerez probablement ce thriller fantastique.

Quoi qu’il en soit, Jeremy Pahu fait preuve d’un talent certain, ainsi que d’une grande culture littéraire et cinématographique, et réussit parfaitement à emmener le lecteur où il a envie.

L'ombre noire
  • 316 Pages - 10/14/2020 (Publication Date) - Drakkar éditions (Publisher)

Dernière mise à jour le 2021-03-20 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

Pin It on Pinterest

Share This