Belle surprise pour ce roman noir atypique. N’ayant vu que des retours mitigés à son sujet, il a trainé plus longtemps que prévu dans ma Pile à Lire. Et bien moi, j’ai bien aimé. Comme bien souvent, je suis à contre courant, mais peu importe. J’ai été touchée par cette histoire musicale, sombre, glauque et Rock’N’Roll. Des personnages écorchés vifs, qui ne vivent que pour et par la musique. Des artistes méconnus, qui rêvent de reconnaissance et qui sont prêts à tout pour laisser une empreinte dans le paysage musical, quitte à défier la mort.

« Si la musique ne te donne pas ce dont tu as besoin, elle ne sert à rien »

D’abord attirée par la couverte, j’ai aimé l’originalité de la construction de cet ouvrage.

D’un coté, la Face A : Ma période sombre
Puis retournez le livre, pour lire la Face B : Kill City

Dans ma période sombre, nous évoluons au coté de Shaun, leader d’un petit groupe de musique local et de Xenie sa petite amie.
Dans Kill City, c’est la même histoire, mais les rôles sont inversés : c’est Xenie qui est sur scène.

Je m’attendais à une traque des meurtriers, mais il n’en est rien. Il n’y a pas d’enquête, on ne fait que supposer les motivations des tueurs et à aucun moment l’objectif est de les identifier. Pourtant je n’ai pas été déçue. J’ai eu l’impression de tenir les personnages par la main, de les suivre au milieu de leur tumulte intérieur, de les accompagner dans leur douleur et dans leur deuil. Le rythme est lent, mais l’émotion est là, tout comme la musique qui imbibe chacun des personnages.

« Les tueurs voulaient que la musique retrouve son importance. Ils voulaient la purifier. Protéger le troupeau en abattant les bêtes malades. »

Comme les spectateurs d’un concert qui vibrent à chaque note en attendant que la musique les transcende j’ai été immergée dans cette histoire tragique, violente, pleine d’amour, de culpabilité et de remords.

A découvrir si vous n’avez pas peur de sortir des sentiers battus.

Live !
  • JACKSON, Jeff (Author)

Résumé :

Une vague de violence sans précédent déferle sur les États-Unis : à travers le pays, des musiciens sont assassinés en plein concert. On ne sait ce qui motive le geste des tueurs. Et quand, dans la petite ville d’Arcadia, vient le tour de Shaun, son ex-petite amie et le guitariste de son groupe tentent chacun à leur manière de comprendre pourquoi des individus s’en prennent à leur raison de vivre. S’agit-il de simple jalousie ou d’obsession fanatique ? À moins que ces éruptions de violences révèlent une contestation beaucoup plus profonde, qui touche à l’essence même de la musique… Ce qui est sûr, c’est que l’univers en lequel ils croyaient commence peu à peu à s’effondrer.

Que reste-t-il du rock’n’roll ? De la scène à la fosse en passant par les coulisses, à travers une galerie de personnages désabusés ou provocs, Jeff Jackson explore les ambiguïtés de notre fascination pour l’univers du rock : la violence, la part sombre qui sommeille en chacun, les rêves de gloire ou l’attraction morbide pour les héros sacrifiés. Sur une trame profondément ancrée dans l’actualité la plus brutale, il nous offre une romance noire et hantée, ainsi qu’une déclaration d’amour grunge à la musique.

Dernière mise à jour le 2021-03-20 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

Pin It on Pinterest

Share This