Coup de ♥️

Réédité depuis peu en format poche chez les Editions Magnus, je me suis enfin décidée à lire ce livre que tout le monde ne cesse de me conseiller depuis des lustres. Oui mais voilà, à force qu’on me dise «lis-le,  il n’y a rien de meilleur», moi ça me coupe l’envie car je suis fréquemment déçue par les ouvrages dont tout le monde fait l’éloge.

Verdict : C’est suffisamment rare pour être souligné, mais je confirme l’engouement général pour cet ouvrage qui n’est pas du tout surcôté.

Âmes sensibles s’abstenir et réservé à un public averti, oui ça aussi je confirme. 

« Des mots terribles, pour une réalité plus terrible encore »

Au delà de la violence des mots, il y a la violence des actes et du conflit serbo-croate. Un conflit qui sert de prétexte à la barbarie la plus inhumaine qui puisse exister. Les guerres enfantent des monstres, et les monstres engendrent des guerres. C’est effrayant un cycle sans fin.

« On n’a pas besoin de vrais motifs pour massacrer des gens. Des prétextes suffisent amplement. Et au fil du temps, tu n’as même plus besoin de prétexte. Le plaisir prend le relais. »

Le récit de Mattias Köping est inspiré de faits réels et me semble parfaitement documenté. Son écriture tranchante n’épargne pas le lecteur et l’entraine de manière délicieuse vers les recoins les plus obscurs du genre humain. 

« Radiche adorait ce monde cynique et malsain, à l’image du prêtre qui confesse pour ses péchés le petit enfant qu’il vient juste d’enc**** Quelle créature que l’homme, nom de Dieu ! »

Immerger le lecteur de la sorte et avec un telle intensité sans avoir vécu les évènement décrits est admirable. 

Oui c’est jubilatoire de lire un tel ouvrage.

J’ai presque honte de m’être délectée à ce point de cette lecture tant les évènements décrits sont horribles, cruels, sanglants et traumatisants. Au delà des atrocités du conflit qui nourrit ce récit se trouve une intrigue à la construction parfaitement maitrisée, qui a su me surprendre et me tenir en haleine jusqu’a la dernière page.

La guerre et ses horreurs qui déchirent les pays de l’ex-Yougoslavie, mais aussi les organisations mafieuses qui se nourrissent du conflit, la corruption d’hommes politiques, traffics en tout genre, massacres, tortures, prostitution, tout y passe pour le plus grand bonheur des lecteurs qui aiment être malmenés. 

J’ai même été parfois contrainte de faire des pauses dans ma lecture pour respirer, tellement certaines scènes sont difficilement supportables. 

 « Arrivé à un certain point, les monstruosités vous indiffèrent. Cela devient une routine, le massacre à la chaine, un ennuyeux travail de bureau. On s’en blase, il faut descendre de plus en plus profond, au coeur de la barbarie, pour rester émoustillé. » 

C’est ça la perfection ? Je l’ignore, mais moi j’ai pris mon pied. Je dois être un peu dérangée pour aimer lire de telles histoires ! 

Les démoniaques, premier livre de l’auteur, sera réédité prochainement en format poche dans la même maison d’édition, et vous pouvez être certains qu’à cette occasion je le placerai tout en haut de ma PAL.

Le Manufacturier
  • Köping, Mattias (Author)

📚 Résumé : 

19 novembre 1991. La Yougoslavie s’enfonce dans la spirale de la guerre. Des paramilitaires serbes massacrent une famille dans le village d’Erdut, en Croatie. Seul un petit garçon en réchappe. Vingt-cinq ans après, l’avocate Irena Ilić se lance dans la traque de ces monstres sanguinaires.

 1er avril 2017. Un double crime abominable a été perpétré contre une femme et son bébé, dont les corps sont retrouvés au Havre. Vladimir Radiche, un capitaine de police sans aucun scrupule, est chargé de l’affaire. Les victimes ont été torturées et assassinées par le Manufacturier, un tueur insane qui vend les films de ses exactions sur son site Internet.

Lorsque les trajectoires de la tenace Irena Ilić et du détestable Vladimir Radiche se croisent, l’insoutenable vérité se fait jour peu à peu. Pris dans un maelström de violence, les deux protagonistes évoluent dans ce que l’humanité produit de plus affreux. Trafics en tout genre, crimes contre l’humanité, assassinats sériels, darknet, sectarismes religieux et haines politiques, les fils peu à peu se rejoignent inexorablement pour tresser la corde qui étrangle le lecteur et le suffoque.

Dernière mise à jour le 2022-09-27 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

Pin It on Pinterest

Share This