Bon, je ne vais pas y aller par quatre chemins. Cela fait déjà deux semaines que j’ai terminé cette lecture et que je bloque sur ma chronique. Zéro inspiration… Pourquoi ? Probablement parce que ce livre ne m’a fait ni chaud, ni froid, alors voilà, je n’ai pas grand chose à dire.

Résumé :

Juillet 1942. Jamais l’issue du conflit n’a semblé aussi incertaine. Si l’Angleterre a écarté tout risque d’invasion, la Russie de Staline plie sous les coups de boutoir des armées d’Hitler. L’Europe est sur le point de basculer.
À travers la quête des swastikas, la guerre occulte se déchaîne pour tenter de faire pencher la balance. Celui qui s’emparera de l’objet sacré remportera la victoire. Tristan Marcas, agent double au passé obscur, part à la recherche du trésor des Romanov, qui cache, selon le dernier des tsars, l’ultime relique. À Berlin, Moscou et Londres, la course contre la montre est lancée, entraînant dans une spirale vertigineuse Erika, l’archéologue allemande, et Laure, la jeune résistante française.

Mon avis :

J’ai lu ce livre dans le cadre du Prix des Lecteurs du Livre de Poche. N’étant pas particulièrement attirée par cet univers, c’est un ouvrage que je n’aurais pas eu la démarche de lire spontanément. Plus qu’un thriller ou un polar, ce livre est avant tout un roman d’aventure. C’est également le troisième tome de la saga du Soleil noir. N’ayant pas lu les deux premiers opus, et malgré un petit résumé des évènements précédents, il m’a été impossible d’y trouver un quelconque intérêt, d’entrer dans l’histoire ou de m’attacher aux personnages. Le coté ésotérique et historique de cette saga ne me parle pas du tout.
Je l’ai lu. Sans déplaisir, mais sans plaisir non plus.

Par conséquent, je ne peux que vous conseiller d’essayer si ce thème vous attire, et surtout de commencer par le premier tome.

Dernière mise à jour le 2021-03-20 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

Pin It on Pinterest

Share This