« Un enfant c’est comme une feuille blanche. Il grandit selon les dessins que les adultes peignent dessus. »

Byeong-do est un criminel condamné à mort qui refuse de révéler l’emplacement des corps de ses victimes. il est intelligent et charismatique, mais surtout très manipulateur. Un jour, il demande à rencontrer Seon-gyeong, une jeune criminologue et professeure à l’université. Il prétend qu’il ne parlera qu’à elle. Cette dernière est inexpérimentée, mais accepte tout de même, non sans une certaine inquiétude. Alors qu’elle compte s’investir pleinement dans ces rencontres, elle découvre que son mari a une fille de onze ans issue de sa précédente union. La pauvre enfant semble très perturbée, car après avoir perdu sa mère, c’est au tour de ses grands-parents de décéder dans un terrible incendie dont elle est la seule survivante. Seon-gyeong n’était pas préparée à cela, mais elle accepte immédiatement de recueillir l’enfant et de s’en occuper comme sa propre fille. Après tout, elle peut mettre ses compétences psychologiques au service de l’enfant, et ainsi, l’aider à se construire en surmontant son traumatisme.

Mon avis :

C’est mon premier polar coréen, et c’est une belle découverte que je fais grâce au Prix des Lecteurs Livre de Poche. 

Ici, rien de trépidant ni de sanglant, c’est avant tout l’ambiance angoissante qui rend ce livre captivant. C’est un récit au rythme lent, mais qui réussit parfaitement à tenir son lecteur en haleine. 

Bien plus Mindhunter que Le silence des agneaux, j’ai adoré plonger dans la psyché de ce criminel, et comprendre ce qui l’a poussé à passer à l’acte. Le parallèle entre le détenu et la fillette permet au lecteur de s’immerger dans leur esprit et d’assister à la naissance de deux personnalités victimes de traumatismes. J’ai beaucoup aimé ce côté immersif. 

En revanche, j’ai tout vu arriver à des kilomètres. Aucune surprise sur l’issue, c’est mon seul regret. Toutefois, ça n’a pas gâché mon plaisir de lecture et je suis impatiente de lire la suite, car cet opus est le premier d’une trilogie.

Bonne nuit Maman
  • Mi-Ae, Seo (Author)

Résumé :

Seon-gyeong, criminologue et professeure à l’université, est sollicitée par un détenu en attente de jugement. Cet homme, un serial-killer qui a assassiné treize femmes, veut lui parler – à elle seule. Seon-gyeong va devoir faire preuve de la plus grande prudence face à ce tueur hors norme, intelligent et manipulateur. Dans le même temps, son mari se voit contraint de faire venir chez eux sa fille née d’un précédent mariage. Une enfant de onze ans qui serre contre elle son ours en peluche, bouleversée par les décès de sa mère et de ses grands-parents maternels. Des décès pour le moins suspects, d’ailleurs…

Le premier volet glaçant d’une trilogie bientôt adaptée en série par les producteurs de Downton Abbey

Dernière mise à jour le 2021-03-20 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

Pin It on Pinterest

Share This