Un début de lecture un peu laborieux pour moi. J’ai eu du mal à entrer dans l’histoire.


Il y a énormément d’informations et de personnages avec des noms difficiles à mémoriser. Dès le début, j’ai été obligée de prendre des notes pour ne pas me perdre et j’ai avancé très lentement dans ma lecture. Saturation au bout de 50 pages, impossible de lire le soir, car c’est un livre qui demande de la concentration et qui se lit à tête reposée.

Je me suis accrochée. Il a fallu atteindre la page 120, pour avoir une vision plus globale des évènements relatés. A partir de là, la lecture a été moins complexe et je suis bien entrée dans l’histoire. J’étais même impatiente de connaitre la suite.

Je suis admirative du savoir historique de l’auteur. C’est un véritable érudit. De plus, il a parfaitement réussi à imbriquer tous les faits historiques au récit. On se demande même où s’arrête la réalité et où commence la fiction. Le coté ésotérique m’a plu, pourtant ce n’est pas un domaine qui m’intéresse particulièrement. Cela confère une réelle originalité à l’intrigue, même si c’est parfois un peu tiré par les cheveux. J’ai adoré l’écriture de Pierre Rehov, dont la qualité est exceptionnelle. C’est un grand plaisir de lire une si belle plume.

En revanche j’ai trouvé ça un peu long à lire car c’est très dense et il y a beaucoup d’informations. L’aspect historique est très intéressant, mais trop détaillé à mon goût. Je pense que le récit aurait gagné en fluidité et en clarté si certains passages avaient été plus synthétisés.

Un conseil, pour apprécier pleinement cette lecture, choisissez votre moment. Si vous êtes comme moi, et que vous aimez tout bien comprendre, armez-vous d’un bloc, d’un crayon et de Wikipédia avant de commencer, car ce livre demande une implication intellectuelle non négligeable.

Malgré tout, j’ai beaucoup aimé, mais ce n’est clairement pas un livre pour tout le monde.

88
  • Rehov, Pierre (Author)

Résumé :

UNE DÉCOUVERTE QUI POURRAIT CHANGER LE COURS DE L’HISTOIRE

1992. Dans les archives souterraines du KGB, l’agent Alexei Soloviev découvre, par hasard, un testament secret d’Adolf Hitler saisi dans son bunker par l’Armée rouge après son suicide.
Vingt-huit ans plus tard, des troubles inhabituels dans les milieux islamistes en relation avec des organisations néo-nazies conduisent la jeune analyste des services de Renseignement, Melanie Carson, à infiltrer un groupe de suprémacistes en Pennsylvanie.
Une découverte aussi terrifiante qu’inattendue va l’entraîner dans une dangereuse aventure avec son nouveau compagnon, Jeff Cartright.

DES NAZIS PLONGÉS DANS LES SOCIÉTÉS SECRÈTES ET L’OCCULTISME

Les expéditions nazies au Tibet dans les années 30 auraient-elles permis à Himmler de retrouver le texte original du Karma de Kalachakra, une œuvre ésotérique attribuée au Bouddha lui-même, qui permet aux émules du Dalaï-Lama de trouver la réincarnation de leur leader ? Des néo-nazis, dont le signe de ralliement est le nombre  » 88  » – un 8 pour chaque  » H  » de  » Heil Hitler  » – auraient-ils réussi à prendre le contrôle de plusieurs organisations terroristes, avec pour projet commun de bouleverser l’ordre mondial et, peut-être, ressusciter le Troisième Reich ?

UNE TRAQUE HALETANTE SUR FOND D’ACTUALITÉ ET DE FAITS HISTORIQUES

Tandis que Melanie et Jeffrey tentent de retrouver Alexei Soloviev, seul à connaître les dernières volontés d’Hitler, un nouveau  » printemps islamiste  » secoue l’Indonésie et ses deux cents millions d’habitants. Mais qui est vraiment Habib Saragih, mystérieux leader du mouvement révolutionnaire dont les moyens financiers paraissent illimités ?
De Washington à la Pennsylvanie, de Boston à Moscou, de l’Allemagne de l’Est à Banda Aceh et la jungle étouffante de Sumatra, 88 entraîne le lecteur dans une aventure haletante dans laquelle la réalité dépasse souvent la fiction.

Dernière mise à jour le 2021-03-20 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

Pin It on Pinterest

Share This